Entretenez votre fauteuil électrique

Votre fauteuil électrique est votre véhicule. Comme votre voiture, il doit être entretenu et régulièrement révisé, par son constructeur ou son représentant. Entre deux vérifications, le respect de quelques règles simples, mais nécessaires.
Pas de jeu dans les boulons
Oui, vous pouvez jouer dans votre fauteuil. Mais lui ne doit pas « jouer », aucun de ses boulons ne doit donner des signes de relâchement. Contrôlez-les donc régulièrement, ne laissez pas s'installer des petits bruits et autres grincements signes d'un dysfonctionnement qui, s'il n'est pas traité, pourra vous conduire à la panne.

Attention aux pneus

Comme pour tout véhicule à roues, auto ou vélo, les pneus de votre fauteuil doivent être irréprochables. A l'approche de l'hiver, les risques de dérapage et de glissades sur les chaussées mouillées ou les feuilles mortes sont réels. Contrôlez vos pneus régulièrement, et maintenez-les à la pression indiquée par le constructeur. Aucune pompe à vélo ne pourra vous donner votre niveau de pression, rendez-vous donc régulièrement à une station-service équipée de gonfleurs.

Batterie

Un fauteuil électrique n'aime pas l'humidité ! Pas plus que vous. Il est donc nécessaire que vous le protégiez de la pluie, si vous ne voulez pas que votre batterie vous joue des mauvais tours. Il existe des capes et des ponchos, qui protègent la personne et son fauteuil. Certains sont doublés de polaire. Avec le froid qui vient, ce n'est pas du luxe, et les prix sont très abordables. Quelques modèles sur le site l'ABC du mieux vivre ou le site Medinov ... Et bien d'autres.
Contrôlez également sa charge. Lorsqu'il fait froid, les batteries ont tendance à se vider plus rapidement.Inutile d'attendre que tous les indicateurs de charge passent au rouge, vous risquez de l'endommager... ce n'est pas une batterie de téléphone portable. Il vaut mieux la charger alors qu'elle est encore à moitié pleine, en la laissant en charge toute une nuit !

Entretien quotidien

Comme votre voiture, votre fauteuil peut en dire long sur vous. Particulièrement si vous ne le nettoyez pas régulièrement les parties métalliques (boue et poussière), coussins d'assise, repose-bras et dossier, en évitant de laisser s'installer les éraflures qui s'élargissent rapidement, et qui risquent de vous blesser, sans oublier la ceinture et toutes les pièces de maintien.
Tout ceci a un prix, particulièrement ce qui doit être contrôlé par des professionnels. Aussi, n'oubliez pas de faire établir une demande d'entente préalable pour la Sécurité sociale, qui prend en charge une partie de ces dépenses. De la même manière, voyez avec votre compagnie d'assurance, qui vous donnera toutes les informations indispensables pour conserver longtemps un fauteuil impeccable. Sa durée de vie (pour la Sécu) est de 3 à 5 ans. Ne la raccourcissez pas !